Mélatonine : l'hormone du sommeil pour mieux dormir

La mélatonine est une hormone naturelle régulant le cycle veille-sommeil. Notre large gamme propose des huiles et des gélules de qualité. Explorez notre sélection de produits et trouvez votre solution pour des nuits paisibles.

Filtrer
Trier par
Format
Prix
Bons Plans
Marque
Spécificité
Compléments alimentaires Les gouttes de Morphée - Natésis

Compléments alimentaires Les gouttes de Morphée - Natésis Natésis

Sommeil
8.45 16.90€
5 0 Avis
-50%

Gélules Mélatonine Liposomale - Nat&Form

Gélules Mélatonine Liposomale - Nat&Form Nat&Form

Sommeil
8.80
5 0 Avis

Gummies Sommeil - Bears With Benefits

Gummies Sommeil - Bears With Benefits Bears With Benefits

Sommeil Relaxant
24.90
5 0 Avis

Gélules Activateur d'Équilibre - D-LAB

Gélules Activateur d'Équilibre - D-LAB D-Lab

Gélules
28.00
5 0 Avis

Le fonctionnement de la mélatonine

La mélatonine est une hormone naturelle, produite par la glande pinéale, présente dans le cerveau. Sa structure avoisine celle de la sérotonine, l'hormone du bonheur.

Sa particularité est qu'elle régule le rythme jour-nuit, elle s'adapte au cycle circadien, c'est-à-dire le cycle des 24 heures auquel notre organisme est soumis et habitué.

Physiologiquement, la mélatonine est sécrétée et fonctionne en fonction de la luminosité. La production s'accélère lorsque la lumière baisse. Le summum est atteint vers 3-4 heures du matin. Dans la deuxième partie de la nuit, elle baisse, jusqu'à réellement s'estomper et signaler le moment de se réveiller. Elle représente l'intermédiaire entre les perceptions de votre environnement et les réactions du corps.

La mélatonine se pose sur des récepteurs, ce qui a pour effet de faciliter l'endormissement car ce sont ces récepteurs qui influent sur les cycles du sommeil en eux même.

Ce système de détection et de régulation des cycles permet, entre autres, si vous êtes victimes de jet-lag, d'utiliser de la mélatonine de synthèse, en complément alimentaire par exemple. Tous ces systèmes vous permettent de vous adapter aux changements horaires.

Dans quels cas utiliser la mélatonine en complément alimentaire ?

Nos compléments alimentaires à base de mélatonine peuvent, dans certaines situations, vous aider à retrouver un rythme de sommeil plus régulier.

Si vous avez acquis un certain retard de sommeil dû à des habitudes adoptées à tord, alors vous supplémenter en mélatonine semble être une bonne solution. En effet, selon la docteure Sylvie Royant-Paola, spécialiste du sommeil, cela permettra aux consommateurs de s'endormir et de se réveiller plus tôt.

Les compléments alimentaires ne contiennent pas que de la mélatonine. Vous pouvez retrouver des plantes sédatives comme la passiflore ou la valériane. Tous les compléments alimentaires à la mélatonine doivent contenir moins de 2 mg de mélatonine.

Pour les insomnies

Si vous êtes un couche-tard, vous souffrez peut-être d'insomnie légère. Celle-ci peut être causée par le fait d'utiliser les écrans avant de dormir. Dans ce cas, nous vous recommandons d'opter pour 1 mg de mélatonine, à prendre 30 minutes à 1 heure avant de vous coucher.

Attention : si les troubles perdurent plus de trois mois et si les cures de mélatonine s'avèrent inefficaces, parlez-en à votre médecin traitant.

Pour les réveils nocturnes

La mélatonine peut aider à réduire les réveils nocturnes, grâce à sa capacité à améliorer le sommeil. En vous réveillant moins fréquemment, vous bénéficiez d'un sommeil plus réparateur. 

Les risques de la mélatonine

Consommer de la mélatonine n'est pas une chose anodine. Certains effets secondaires existent en cas de surdosage : somnolence, maux de tête, vertiges, nausées… Ils sont tout de même rares, mais contraignants et désagréables.

Contre-indications

Certaines situations demandent une vigilance particulière. Dans ces cas précis, mieux vaut se référer à l'avis de votre médecin :

  • Femmes enceintes et allaitantes
  • Enfants et adolescents
  • Maladies inflammatoires et auto-immunes
  • Epilepsie
  • Asthme
  • Troubles de la personnalité et du comportement

Mélatonine et asthme

L'asthme est une maladie inflammatoire chronique des voies aériennes. C'est l'inflammation chronique des bronches. Leur diamètre est alors moins élevé. Généralement, un asthme mal contrôlé a tendance à s'exacerber la nuit à cause de la position couchée. En effet, selon une étude publiée en 2021 dans l'American Journal of Physiology, effectuée par des chercheurs américains et japonais, la mélatonine serait susceptible d'augmenter le phénomène de rétractation des muscles des bronches et ne serait pas recommandée pour les asthmatiques.


Ces catégories peuvent aussi vous intéresser ?